Xavier de Lambert : «Pour 80% des cas, le médiateur fait avancer les choses»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Xavier de Lambert, délégué du médiateur de la République.

Vous présentez aujourd'hui le bilan de vos actions. En quoi consiste votre rôle ?

Nous aidons gratuitement les administrés qui sont en conflit avec un organisme ayant une mission de service public. Nous pouvons traiter des dossiers de nature sociale – CAF, Assedic... – (38 %) ou fiscale (22 %). Si nous ne pouvons aider les requérants, nous leur expliquons.

En quoi votre intervention est-elle importante ?

Pour 80 % des cas que nous traitons, notre intervention fait avancer les choses. Notre délai moyen d'instruction est de cinquante-six jours.

Etes-vous confronté à des cas que vous ne pouvez défendre ?

J'ai déjà vu une personne dont le fils n'achetait jamais de billet dans les transports et qui contestait une amende de 4 000 e. Une autre est venue avec 79 PV... Mais 95 % des requérants sont de bonne foi.

Recueilli par O. D.

Tél. : 05 56 81 18 49.