Le meurtre de Castillon résolu

©2006 20 minutes

— 

Une frustration amoureuse serait à l'origine du meurtre de Castillon-la-Bataille. Le procureur de Libourne a livré les détails de l'affaire hier, après les aveux du meurtrier ce week-end. Suzanne Fragues, 48 ans, a été retrouvée morte le 18 avril à son domicile, le corps criblé de coups de couteaux. Confondu par son ADN, son partenaire, âgé de 26 ans, a été interpellé samedi. Insatisfaite de ses performances sexuelles, selon le procureur, la victime lui aurait fait des reproches qui auraient provoqué sa colère. Mis en examen dimanche, il a été transféré à la maison d'arrêt de Gradignan. L'enquête, bouclée en dix jours, avait été confiée aux gendarmes de Castillon et de Libourne, et à la section de recherches de Bordeaux.

M. G.