Les pêcheurs mettent les voiles

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Après quatre jours de blocage du port d'Arcachon, les pêcheurs ont décidé hier soir de suspendre leur action. « C'est un geste pour montrer notre bonne volonté », explique Alain Argelas, président du Syndicat arcachonnais des marins, armateurs et patrons (Samap). Ce matin devrait en effet se tenir une réunion avec les autorités locales, que le sous-préfet d'Arcachon menaçait d'annuler si le blocus n'était pas levé. Les pêcheurs espèrent y obtenir gain de cause sur leur principale revendication : une suspension de la taxe portuaire de 2 % prélevée sur le résultat de leurs ventes, qui permettrait d'atténuer l'impact de la hausse du prix du gazole. « C'est une taxe destinée aux investissements du port, mais ceux-ci ont tous déjà été réalisés, affirme Alain Argelas. C'est au maire d'Arcachon et au président du port, Yves Foulon, de prendre cette décision. On espère qu'il le fera, sans quoi nous serons peut-être de retour le week-end prochain. »

Sophie Lemaire