le réseau SNCFà l'heure duchangement

Elsa provenzano

— 

La région grand Sud-Ouest est la plus impactée par la refonte des horaires.
La région grand Sud-Ouest est la plus impactée par la refonte des horaires. — s.ortola/20 minutes

Dimanche prochain, la SNCF et RFF seront sur le pied de guerre car 85 % des horaires des trains changent. Cette révision, fixée par une directive européenne, se produit chaque année mais sera ressentie de manière particulièrement intense en 2 012 par les voyageurs. La difficulté consiste à concilier la nouvelle grille horaire avec des travaux d'envergure, notamment pour la LGV Tours-Bordeaux et la modernisation globale du réseau, d'ici 2 016. Enfin, c'est aussi le coup d'envoi du cadencement des trains : ils partiront chaque heure à la même minute, du même endroit pour une même destination. « Nous avons choisi de commencer à cadencer car cela nous permet de faire circuler plus de trains (certaines lignes sont saturées) et de rendre les horaires plus lisibles », explique Pierre Boutier, directeur régional SNCF Aquitaine Poitou-Charentes.

Perturbations prévues
« Tous les travaux sur l'axe Paris-Bordeaux seront réalisés la nuit pour limiter l'impact sur la circulation des trains », pointe Bruno de Monvallier, directeur régional RFF. Néanmoins, le premier semestre 2 012 s'annonce compliqué. Il faudra compter avec un aller-retour en moins sur la ligne Bordeaux Paris et un allongement du temps de parcours de 15 minutes. Deux heures supplémentaires en moyenne pour « la Palombe bleue » qui rallie Hendaye à Paris, via Limoges. Et, de Paris à la côte basque, les ralentissements engendrés par les travaux augmenteront le temps de trajet de 30 minutes. « Il faut comprendre que c'est un investissement pour la bonne cause », souligne Pierre Boutier. Des ajustements avec RFF sur les travaux en cours pourraient modifier de quelques minutes l'horaire indiqué sur le billet. Les voyageurs seront prévenus par texto ou mail. Seuls 1 % des trains seraient concernés. Les tarifs ne vont pas bouger, seules des mesures commerciales sont prévues en cas de préjudice objectif. Les fêtes s'annoncent un test redoutable qui va mobiliser du personnel en nombre.