Un bateau pour se remettre à flots

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Après six mois de travaux, le Brancaléone retrouvera l'eau demain, dans les bassins à flots de Bordeaux. Ce catamaran, long de 12 mètres, a été entièrement rénové dans le cadre d'un chantier d'insertion mené par l'association Air et océan.

Financé par diverses collectivités et partenaires institutionnels, via la régie de quartier de Bacalan, ce projet a donné à six personnes en rupture avec le monde du travail l'opportunité de se familiariser avec les métiers du nautisme. « Certains n'avaient pas travaillé depuis plus de huit ans, mais ils ont retapé ce bateau comme des pros », explique Franck Tison, le directeur d'Air et océan. Celui-ci se félicite de n'avoir enregistré aucune défection en cours de route. Un travail difficile, confie Christophe, l'un des ouvriers, qui évoque les « longues heures de ponçage de la coque... » Si lui n'est pas sûr de vouloir persévérer dans cette branche, des contrats attendent déjà Ali, Abdel et Houmadi dans une entreprise du secteur. Quant au catamaran, il mettra le cap sur le bassin d'Arcachon, où il permettra à des groupes de s'initier au nautisme.

Sophie Lemaire

Air et océan prépare déjà son prochain chantier d'insertion : la rénovation d'un voilier de 24 mètres. Les travaux dureront six mois, avec à la clé d'autres perspectives d'embauches dans le secteur du nautisme. En attendant, le public peut découvrir le Brancaléone et ses artisans demain, de 14 h à 17 h, au bassin à flots nº2.