Cherche serveur désespérément

©2006 20 minutes

— 

Agent de sécurité, agent d'entretien, serveur... Ces métiers seront les plus recherchés par les employeurs de la communauté urbaine de Bordeaux, cette année. Selon une enquête menée par l'Assedic Aquitaine et rendue publique hier, ces trois métiers devraient fournir respectivement 1 124, 1 120 et 1 106 offres d'emploi en 2006, rien que pour l'agglomération. Mais avoir l'intention de recruter ne veut pas dire que les postes seront pourvus. « Une entreprise sur deux qui compte embaucher déclare rencontrer des difficultés pour recruter », relève Jean-Pierre Le Gall, directeur de l'Assédic Aquitaine. C'est notamment le cas de 82,6 % des sociétés de sécurité et de gardiennage, contre 2 % seulement des entreprises qui souhaitent embaucher des caissiers. En moyenne, près de 50 % des entreprises de l'agglomération s'attendent à des difficultés.

Menée depuis cinq ans, cette étude vise à « informer les demandeurs d'emploi et les jeunes sur les secteurs les plus porteurs, et à mettre en place des formations adaptées aux besoins ».

D'un point de vue global, les intentions de recrutement en Aquitaine marquent une légère baisse par rapport aux années précédentes. Environ 23 % des entreprises interrogées envisagent d'embaucher cette année, contre 31 % en 2002. « Mais ce tassement est cohérent par rapport au contexte économique et social actuel », tempère Pierre Le Gall, qui préfère parler de « stabilisation ».

Marion Guillot

chômage Fin janvier, le nombre de demandeurs d'emplois – déclarés à plein temps – s'élevait à 121 187 en Aquitaine, 59 991 en Gironde et 37 445 dans la CUB, selon la direction régionale du travail.