BORDEAUX - Les profs présents dans la rue

— 

Les enseignants ont défilé dans les rues de Bordeaux, hier midi.
Les enseignants ont défilé dans les rues de Bordeaux, hier midi. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

« C'est un bon résultat. Mobiliser les troupes juste après la rentrée n'était pas gagné d'avance. » Françoise Le Lann, co-secrétaire du Snuipp-FSU Gironde, se félicitait hier de la mobilisation des enseignants bordelais. Le cortège a rassemblé « environ 2 800 manifestants » selon la police, 5 000 selon les syndicats. « Dans le premier degré, on a recensé de 55 à 60 % de grévistes », ajoute Françoise Le Lann. Le message adressé au gouvernement était clair : « renoncer au dogme du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux ». Le manque d'effectifs dans les établissements deviendrait préoccupant : « on manque de profs, d'assistantes sociales, de techniciens de laboratoires... » M. G.