un réseau sous tension sociale

elsa provenzano

— 

Les agents de maîtrise qui régulent le trafic sont en grève.
Les agents de maîtrise qui régulent le trafic sont en grève. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Dès 7 h 30 ce matin, cela risque de coincer. Les syndicats de Keolis Bordeaux ont appelé à la grève les agents de maîtrise du réseau TBC. A l'origine du conflit  : le déplacement de la pause de 20 minutes. Traditionnellement, les contrôleurs du réseau et les agents d'exploitation travaillent 7 heures et 6 minutes et prennent leur pause en fin de service. « C'est ainsi depuis trente ans », explique Eric Hugon, délégué CFDT chez Keolis, délégataire de la CUB pour gérer le réseau. Or la direction souhaite que cette pause soit prise durant les six premières heures de travail. « Il s'agit de se mettre en conformité avec le code du travail, c'est une question de sécurité et de santé au travail », fait valoir Bruno Danet, directeur régional de Keolis Bordeaux.
«Comme nous assurons un service public, il est possible d'obtenir une dérogation pour travailler 7 heures 6 et prendre la pause en fin de service », rétorque Eric Hugon. De plus, les salariés concernés n'auraient « aucune garantie de pouvoir effectivement prendre cette pause si elle est déplacée en milieu de service », ajoute-t-il. Les syndicats demandent donc que cette dérogation soit inscrite dans les accords d'entreprise. Pour la CFTC, la modification répond à une « recherche de productivité de la part de Keolis, en demandant plus de présence aux agents. Cela pourrait aboutir à un blocage des emplois », craint Christian Fau, responsable de la CFTC. Le service qui porte assistance aux conducteurs en cas de problème pourrait ainsi voir ses effectifs diminuer. Le préavis court jusqu'à fin octobre.

perturbations

La direction de Keolis Bordeaux se veut rassurante et affirme qu'il y aura « peu d'impact sur le réseau ». Les syndicats assurent quant à eux que le mouvement sera « très largement suivi ». Sans les 200 agents de maîtrise qui régulent le trafic, les conducteurs pourraient en effet renoncer à prendre leur poste ce matin.