Présence policière renforcée dans les trains du Sud-Ouest

©2006 20 minutes

— 

Créé par Nicolas Sarkozy après les incidents du train Nice-Lyon en janvier dernier, le Service national de police ferroviaire (SNPF) se met progressivement en place.

Depuis jeudi, des patrouilles associant CRS, gendarmes et agents de la police aux frontières ont commencé à sillonner les lignes SNCF de « la zone de défense Sud-Ouest » (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin et Poitou-Charentes). Ce dispositif est transitoire. Il prendra sa configuration définitive en septembre et regroupera cinquante-neuf agents chargés de la sécurité dans les trains. Pourtant, « la sécurité ferroviaire dans le Sud-Ouest n'est pas particulièrement critique », reconnaît le préfet Francis Idrac. « Les incidents ont même baissé de 12 % en 2005. Nous voulons consolider cette situation », explique-t-il. Ces nouveaux effectifs viennent s'ajouter aux forces déjà présentes dans les gares et au service de police ferroviaire de la SNCF.

S. L.