Bordeaux: Un maire «de moins en moins bordelais, de plus en plus UMP»

— 

«Moins le maire est présent, moins la cohésion est forte.» Pour Pierre Hurmic, élu d'opposition EELV, le cumul des mandats d'Alain Juppé est facteur d'instabilité pour l'équipe municipale.

«En réunions d'adjoints, les ego ont tendance à plus s'exprimer», confie-t-on au sein de la majorité. La preuve: Alain Juppé a chargé son ancien premier adjoint Hugues Martin de présider ces réunions de travail, dont la fréquence avait diminué ces derniers mois.

«Le maire est de moins en moins bordelais et de plus en plus UMP», conclut Matthieu Rouveyre, élu PS. «Il n'est plus en mesure de gérer les petits dossiers qui empoisonnent la vie des quartiers.» «Mais il est toujours présent sur les grands dossiers et il les connaît par cœur», assure-t-on au sein de la majorité bordelaise.