Les gros dossiers du maire-ministre

Marion Guillot

— 

Le maire-ministre s'est félicité d'avoir relancé le grand contournement.
Le maire-ministre s'est félicité d'avoir relancé le grand contournement. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Auréolé de son succès à l'université d'été de l'UMP à Marseille, dimanche, Alain Juppé est apparu détendu et souriant, hier, dans les salons de l'hôtel de ville. Lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, le maire-ministre s'est félicité de la belle saison estivale (+ 25 % de visiteurs à l'office de tourisme) et de « l'excellente image » de la ville.
Plusieurs dossiers s'annoncent néanmoins plus sensibles dans les mois à venir.

La circulation. Avec les nouveaux couloirs de bus en centre-ville, les bouchons empirent. « C'était indispensable pour fluidifier les bus, mais il faudra améliorer la signalétique », estime le maire. Il s'est par ailleurs félicité d'avoir relancé le grand contournement autoroutier, face à « l'incapacité de la SNCF à développer le fret ferroviaire ».
La propreté. Face à la prolifération des poubelles dans l'hypercentre, il s'est dit favorable aux « bacs enterrés et locaux de stockage  ».

La précarité. Alain Juppé a tiré « la sonnette d'alarme sur la situation hivernale ». « Avec les coupes budgétaires de l'Etat, le nombre de places en hébergement d'urgence va diminuer cette année », déplore l'adjointe à la solidarité Véronique Fayet (MoDem). La mairie et la préfecture se réuniront courant septembre pour chercher des solutions.