« Il existe des solutions pédagogiques »

©2006 20 minutes

— 

Maryse labroille, inspectrice de l'Education nationale en lycée pro.

Comment l'Académie de Bordeaux va-t-elle lutter contre l'échec scolaire ?

Le premier point très important a été — et reste – de bien identifier les « pôles noirs » de la région et de repérer au sein des établissements les élèves qui risquent d'être évincés. Car la volonté de mieux comprendre l'échec scolaire date d'une dizaine d'années seulement...

Quels seront les dispositifs ?

Il faut proposer aux élèves des voies professionnelles plus diversifiées, conforter les Missions générales d'insertion, c'est-à-dire la prise en charge des élèves sortis sans solution, ou encore poursuivre la prévention de l'illettrisme.

Comment les « accrocher »?

Par le travail en équipe, l'accompagnement individuel sur la durée et le développement d'activités parascolaires, qui permettent de se réaliser en dehors des cours.

Recueilli par M. P.