Hémorragie chez Ford

©2006 20 minutes

— 

Presque 500 candidats au départ (sur 3000 salariés) chez Ford. C'est ce qu'a confirmé, hier, le coordinateur du CE et délégué CGT Jean-Claude Conte. « La direction tablait sur 414 départs volontaires et en préretraite. Il y a 50 candidats de plus. » Si les syndicats « ne retiennent personne », ils craignent néanmoins « un affaiblissement du potentiel de l'entreprise ». Pour protester contre cette situation et pour soutenir les anti-CPE, un débrayage est prévu ce matin à l'usine de Blanquefort. Avant de rejoindre la manifestation à Bordeaux, une délégation sera reçue par le maire (PS) de Blanquefort, « pour lui signifier que les promesses faites par la CUB n'ont pas été tenues. Les syndicats n'ont pas été conviés aux tables rondes sur l'avenir du site», dénonce Jean-Claude Conte. M. G.