Le futur pont entre Bacalan et Bastide fait des vagues

©2006 20 minutes

— 

La température est montée d'un cran, vendredi matin, au conseil de CUB. Au programme: le calendrier de réalisation du pont à travée levante, qui reliera Bacalan à la Bastide en 2011, pour un coût fixé à 120 millions d'euros. Or, le projet, lancé sous Alain Juppé (UMP) dans le cadre du contrat de gestion passé entre droite et gauche à la CUB, ne fait pas l'unanimité.

Plusieurs associations et des élus bordelais verts et socialistes s'y opposent. Vendredi, la proposition de Vincent Feltesse (PS, Blanquefort) de rallonger la période de concertation de deux mois a mis le feu aux poudres. Les élus de droite ont dénoncé une manoeuvre dilatoire qui ménage la possibilité d'un revirement. « Quand on est sûr de son fait, on ne craint pas la concertation », leur a répondu Alain Rousset (PS). Après de vifs échanges et une suspension de séance, le texte a finalement été adopté. Trois élus verts et trois socialistes bordelais ont voté contre. S. L.