Bordeaux figure parmi les pôles d'excellence

— 

Du «papier électronique».
Du «papier électronique». — G. ARROYO / 20 MINUTES

Laurent Wauquiez, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a annoncé hier à Bordeaux les résultats du premier appel à projets « initiatives d'excellence » du programme d'investissements d'avenir. À la clef 7,7 milliards d'euros pour faire émerger cinq des dix pôles d'enseignement supérieur et de recherche de rang international. Parmi les sites retenus, l'université polytechnique de Bordeaux à laquelle est rattaché le laboratoire des polymères organiques de Bordeaux-1. « Nous préparons l'électronique du futur post-silicium. On développe des matériaux organiques capables de faire autre chose que ce que l'on voit aujourd'hui », explique Georges Hadziioannou, le directeur des recherches. Exemple : une page pliable qui permet de lire les journaux en couleur. Antoine Charbonnier, doctorant en chimie, tient à la main un prototype du futur: « c'est du papier électronique. Je crée des encres électroniques colorées qui devraient l'équiper. »E.B.