« Mon mari a chargé la voiture comme il a pu... »

— 

Patricia Pallin est arrivée samedi de Vendée pour une semaine de vacances en famille. Mais hier, il a fallu lever le camp : « Mon mari a chargé la voiture comme il a pu. Nous sommes allés avec les autres à la salle des fêtes de Lacanau. C'est deux jours de perdus, mais nous sommes sains et saufs, chapeau aux pompiers ! ». Gisèle Dubois a traversé la France depuis Caen pour une semaine de congés avec son mari, son gendre et sa fille: « nous sommes bien pris en charge. Le staff de l'hôtel et les pompiers ont été très bien. Mais je ne sais pas si nous allons rester... » Pour la propriétaire du camping, Karine Depierrois, la situation est très complexe à gérer : « Certains clients nous ont exprimé leur soutien, d'autres nous menacent d'un procès pour se faire rembourser », rapporte-t-elle.