Une patiente de 78 ans décédée samedi au CHU

— 

Une des deux patientes hospitalisées en réanimation au CHU de Bordeaux depuis le 24 juin est décédée dans la nuit de vendredi à samedi. Il s'agit d'une femme de 78 ans qui avait développé une forme sévère du syndrome hémolytique et urémique. « Les analyses nous ont confirmé que la souche à l'origine du décès de cette patiente, la O 145, est différente de celle des sept autres malades hospitalisés actuellement au CHU de Bordeaux qui sont atteints de la O 104 qui sévit en Allemagne », martelait samedi Philippe Fort, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Gironde. Cette femme n'a pas fréquenté le centre de loisir de Bègles. Ce décès s'inscrit dans la centaine de cas graves de cette maladie enregistrés chaque année en France. « Cette patiente présentait une atteinte cérébrale sévère », précise le docteur Benoît Vendrely, chef de service en néphrologie au CHU. Sept patients sont toujours hospitalisés et plusieurs autres cas sont apparus dont deux enfants sous surveillance.E. B.