Les agitateurs activent Evento

julie Millet

— 

A Bordeaux, l'art contemporain part à la rencontre du plus grand nombre.
A Bordeaux, l'art contemporain part à la rencontre du plus grand nombre. — canal com

Apremière vue, Evento a su entendre les critiques émises lors de la première édition. 2011 sera donc une année participative, agissant comme un activateur social et populaire, avec plus de spectacle vivant. Les chantiers mobiles viennent d'être lancés.

La fabrique sociale
L'innovation d'Evento, par rapport aux autres biennales, est de donner une véritable carte blanche à un artiste. « Nous faisons de l'art politique. Nous voulons être le temple de la proposition », explique Luigi Coppola, directeur artistique. Voulu par la mairie de Bordeaux, Evento2011 est piloté par un artiste, Michelangelo Pistoletto, fondateur de l'Arte Povera dans les années 1960, qui se préoccupe au travers de sa fondation la Cittadellarte, de replacer l'art au cœur de la fabrique sociale. Parmi les projets révélés, « Racines» s'articule autour de trois expos de trois musées dans la ville, qui évoquent le contexte créatif de Bordeaux.Le chantier des savoirs partagés à Saint-Michel est déjà en plein travail et le chantier mobile partira à la rencontre des habitants de l'agglomération durant l'été. La partie festive fera la part belle à la musique et sera pilotée par des invités de marque comme Pippo Delbono qui assurera la soirée d'inauguration place de la Comédie, ou Claudia Castellucci qui créera une école de danse pendant un mois (dès le 12 septembre). Elle fera un work shop le 5 juillet au studio Franklin (inscriptions au 05 35 31 85 78).

Appel à participation

Vous êtes porteurs d'initiatives (artistique, sociale, politique) qui mettent en pratique des solutions pour améliorer le vivre ensemble? l'équipe d'Evento vous invite à vous faire connaître au chantiermobile@gmail.com.