La Connex épinglée pour entente illicite

©2006 20 minutes

— 

En 1994-1995, la Connex a obtenu le marché des bus de l'agglomération de manière frauduleuse.

Le 7 février, la cour d'appel a en effet confirmé l'avis du conseil national de la concurrence de juillet 2005.

Il avait alors révélé que la Connex, Kéolis et Transdev – les plus importantes sociétés de transports en France – s'entendaient pour obtenir les marchés.

Elles ont donc été condamnées à payer une amende de, respectivement, 5,05 millions d'euros, 3,9 millions d'euros et 3 millions d'euros.

« Le groupe se réserve la possibilité de se pourvoir en cassation », a simplement commenté la Connex à Bordeaux.

Afin d'avoir accès au dossier, la Communauté urbaine de Bordeaux est intervenue dans le cadre du procès à la cour d'appel.

Elle envisage de demander réparation du préjudice subi.

Elle souhaiterait par ailleurs saisir le conseil de la concurrence pour savoir si le renouvellement du marché, en 2001, s'est aussi fait dans le cadre d'une entente illicite.

O. D.