Une zone pour protéger les oiseaux

— 

Les « sternes cugek » devraient désormais pouvoir nidifier en toute quiétude sur le Banc d'Arguin. Le préfet de Gironde vient de signer un arrêté créant sur le territoire de la réserve naturelle, gérée par la Sepanso (association de défense de l'environnement) pour le compte de l'Etat, une zone de protection supplémentaire d'accès strictement interdit. Objectif : permettre à une partie de l'avifaune de se reproduire, se reposer et s'alimenter sans être dérangée. Il faut dire que le Banc d'Arguin possède une responsabilité particulière en ce qui concerne la protection de cet oiseau marin, dont une colonie a commencé à se reproduire depuis début mai. En effet, l'oiseau, emblème de la réserve, est à l'origine de son classement en 1972. Situé dans le sud de la conche, ce secteur nouvellement protégé sera balisé jusqu'à la fin de la période de reproduction. Seule possibilité pour observer la colonie : faire appel aux naturalistes bénévoles de la Sepanso, pour pouvoir observer les oiseaux à distance.E.B.