Arnaque aux cartes bleues : Cdiscount passe à la caisse

©2006 20 minutes
— 

     La sécurisation des transactions sur Internet a ses failles. La société bordelaise de vente par Internet Cdiscount vient d'en faire les frais, comme le révèle le quotidien Aujourd'hui en France (édition d'hier). Le montant provisoire du préjudice atteindrait 390 000 e. En cause, des achats en ligne, payés au moyen de cartes bancaires utilisées sans code, ni signature. Les appels répétés d'une personne s'étonnant que des commandes soient débitées sur son compte a permis de mettre au jour l'escroquerie. Le 18 février, la police a interpellé un livreur d'une société travaillant avec Cdiscount en région parisienne. Contactée hier, la direction n'a pas voulu s'exprimer. M. G.