Statu quo à Saint-Médard

— 

Suite aux attouchements sexuels subis par une élève de CE1, une réunion d'information s'est tenue mardi soir à l'école Montaigne. «Bilan : seul un écolier, sur les cinq en cause, a été changé de classe», fulmine Ariel Brenner dont la petite fille fréquente l'établissement. Les parents de la fillette agressée demandaient à ce qu'ils changent d'école. La FCPE, fédération des conseils des parents d'élèves des écoles publiques, a sollicité un rendez-vous avec la municipalité et l'inspection d'académie pour parler prévention. E.P.