Surchauffe à Gradignan

— 

Des menaces de grève planent sur la prison. Les surveillants, le service pénitentiaire d'insertion et de probation (Spip) et le personnel administratif et technique en discutent ce soir. Le contexte : un taux d'occupation dans le quartier hommes majeurs est de 184,76 %. « On se demande comment on va passer l'été car c'est toujours une période difficile dans les prisons, surtout quand on est trois dans une cellule de 8 m² et qu'on compte un surveillant pour 90 détenus », souligne le responsable du syndicat Ufap/Unsa.O. D.