Le pont a perdu son goût de bouchon

© 20 minutes

— 

« Tous les matins, j’avais droit à mes vingt minutes de bouchons, maintenant, ça roule tout seul ! » Comme la plupart des usagers quotidiens du pont d’Aquitaine, Patrick est enthousiaste. Depuis l’ouverture des troisièmes voies de circulation le 20 décembre dernier, le trafic a retrouvé une fluidité perdue depuis des années. Les abords saturés, comme le secteur de La Gardette à Lormont ou la zone commerciale du Lac à Bordeaux, sont aussi décongestionnés. Au centre d’ingénierie et de gestion du trafic Aliénor, les experts restent cependant prudents. « Le trafic est inférieur à ce qu’il devrait être d’ici à quelques semaines, car certains automobilistes qui avaient modifié leur parcours sont susceptibles de revenir, tempère Nancy Pascal. Par ailleurs, l’élargissement a supprimé les bouchons liés uniquement à l’engorgement du pont. Nous n’avons pas la prétention d’avoir réglé tous les problèmes de la rocade. » La circulation plus aisée sur le pont aurait d’ailleurs tendance à renforcer les bouchons plus à l’ouest, vers Bruges, lorsqu’on rejoint le dernier tronçon à deux voies. A terme, toute la rocade sera d’ailleurs élargie à 2x3 voies pour y remédier. Mais pas avant 2015. Sophie Lemaire

sécurité Les équipements de sécurité ne sont pas tous mis en place. L’une des six voies, là où le trafic est le moins important, reste réservée aux secours.