Entre 170 et 200 nouveaux cas dépistés par an en Aquitaine

— 

Alors que le sidaction version 2011 doit avoir lieu ce week-end, le professeur Hervé Fleury, chef du laboratoire de virologie au CHU de Bordeaux fait le point sur l'Etat de la contamination: « Nous avons en Aquitaine 2500 à 3000 personnes contaminées. Environ 170 à 200 personnes se découvrent séropositives dans la région chaque année».
Le professeur Fleury précise que «les homosexuels représentent 33% des nouveaux porteurs du virus à égalité avec les hétérosexuels. Les autres facteurs à risques comme la toxicomanie sont en diminution». Sur le front de la lutte, plusieurs évolutions sont à noter, selon le scientifique : « Nous avons eu un frémissement d'espoir en Thaïlande avec l'émergence d'un vaccin né de deux autres qui avaient échoué et qui semblaient offrir une protection relative». D'autres pistes, comme des traitements préventifs utilisés par des populations à risque au Canada semblent également émerger : « Les Canadiens ont suivi deux groupes. L'un ayant pris sur la durée un traitement rétrovirus et un autre ayant pris un placébo. Dans le premier cas les contaminations ont été beaucoup moins nombreuses ce qui ouvre des perspectives en terme de prévention» explique enfin le professeur Fleury.E. B.