La région zappe l'analogique

orianne dupont

— 

Hier, au quartier général de France télé numérique à Mériadeck.
Hier, au quartier général de France télé numérique à Mériadeck. — g.arroyo / 20 minutes

Hier soir, les fans de jeux de société ont pu retrouver le plaisir des fins de soirée Scrabble ou Monopoly car 3 % des Aquitains ont dû se passer de la télévision. La région a fait le grand saut dans le numérique entre hier minuit et ce matin : les émetteurs analogiques ont été éteints et le numérique a pris le relais. Normalement... Les équipes de France télé numérique – l'organisme public créé pour informer et aider les téléspectateurs dans cette transition – regroupées hier dans un QG temporaire à Mériadeck étaient plutôt sereines. « Les Aquitains se sont massivement équipés, il y a un mois, seuls 3 % des familles étaient totalement dépendants de l'analogique, indique Olivier Gerolami, le directeur général de France télé numérique, c'est notre taux record, dans les autres régions, on avoisinait plutôt les 10 %. Nous sommes très confiants sur ce passage et je ne pense pas qu'il y aura la queue aujourd'hui dans les magasins d'électroménager, comme on a pu le voir dans certaines régions ».

« C'est très simple à installer »
Ce passage n'en sera d'ailleurs pas vraiment un pour tous ceux qui ont fait la démarche d'acheter un adaptateur ou une télé avec TNT intégrée. Contrairement à la majorité des habitants, Olivia et Jules, un couple de Bordelais a attendu la dernière minute pour éviter l'écran noir. « On n'en voyait pas l'utilité jusqu'à ce que l'on sache que l'on aurait plus de télé sans cet appareil », explique la jeune femme. Alors pour 30 €, ils ont découvert le numérique. « Nous avons désormais plein de chaînes et la qualité d'image n'a rien à voir, se réjouit-elle, en plus c'est très simple à installer. On a même réussi à convaincre ma mère de s'en acheter un aussi, plutôt que d'investir dans une nouvelle télé ».
Pour ce qui est de la qualité d'image, les personnes qui ont un poste Haute Définition, c'est à dire un Français sur deux, vont enfin pouvoir en profiter car les 73 émetteurs aquitains vont diffuser en HD. «Ces personnes-là vont immédiatement percevoir la qualité de l'image», précise Olivier Gerolami.

Et si on louait sa télé ?

C'est l'idée de la société Lookéo qui propose plus de 600 références Hi-fi et électroménager. « Cela permet de s'équiper avec des appareils haut de gamme sans contrainte, tout se fait par internet  », explique Frédéric Caymaris, le directeur du site. Ainsi, on peut, par exemple, s'offrir pour 30 € par mois un écran plat 116 centimètres. En un an, plus de 2 000 clients ont opté pour ce nouveau mode de consommation. www.lokeo.fr