Le standard de la Sécu saturé

©2006 20 minutes

— 

Depuis le 1er février, entre 37 et 55 % du personnel de l'assurance-maladie de Gironde débrayent chaque jour pour protester contre la réorganisation de l'accueil téléphonique du service retraites et la mise en place d'un numéro surtaxé

Tous les appels arrivent désormais à la même plate-forme : les temps d'attente augmentent et les retards s'accumulent

Selon la direction, cette situation devrait s'arranger grâce à la nouvelle organisation