Un prof d'anglais handicapé se bat pour enseigner

©2006 20 minutes

— 

Pouvoir de nouveau être face à ses élèves

C'est le combat que mène Jean-Marc Llinarez, professeur d'anglais girondin, déclaré « inapte à la fonction enseignante » en 2004

A 39 ans, il a déjà subi vingt opérations du visage

Un handicap facial qui serait, selon lui, seul responsable de cette mise à l'écart

« Les ennuis ont commencé dès ma titularisation en 2001 à La Teste-de-Buch », explique-t-il

Il aurait enduré pressions et vexations de la part des chefs d'établissements, des parents et même des élèves

« Je gênais », conclut-il

De son côté, le rectorat de Bordeaux affirme que s'il est « un bon enseignant au plan de la pédagogie », il a connu des « difficultés » dans les deux établissements où il a exercé

Des propositions de reclassement lui seront faites prochainement

« Ils vont m'obliger à accepter un poste administratif où les élèves ne verront pas mon visage », redoute Jean-Marc Llinarez

Il a déposé un recours devant le tribunal administratif

S d'A