Contournement: la grogne monte chez les élus

©2006 20 minutes

— 

« Il est temps de pouvoir rejoindre une opposition officielle

» Jean-Pierre Dufour, président des Verts de Gironde et vice-président du conseil régional, appelle les élus concernés par le projet de grand contournement autoroutier de Bordeaux à se mobiliser

Une première réunion de coordination est prévue le 1er mars, à Ludon-Médoc

Une commune qui, à en croire les premières projections, devrait voir passer l'autoroute de très près

Si la majorité des élus y est pour l'instant favorable – à certaines conditions –, les Verts espèrent qu'ils changeront d'avis

« Le projet a été approuvé dans le vague et plus on va s'approcher de la décision finale, plus il mettra en contradiction les uns et les autres », prédit Jean-Pierre Dufour

De nombreux élus comptent notamment sur la réalisation d'échangeurs urbains aux portes de leurs communes

« Sinon, cela n'a aucun intérêt », admet Jean-Claude Vergès, maire PS de Macau

Or, la direction régionale de l'équipement et le préfet insistent sur un nombre limité d'échangeurs, pour éviter l'étalement urbain

Pour l'heure, les élus déplorent surtout l'absence de communication

« Nous avons été tenus à l'écart des discussions

On va nous mettre devant le fait accompli, alors si un collectif se crée, j'en ferai partie », peste le maire de Macau

Même son de cloche à Ludon-Médoc : « Le préfet a oublié d'inviter à sa table les élus de terrain et doit s'attendre à des réactions », prévient Joseph Forter, maire PS de la ville

A Prignac-et-Marcamps, on est plus circonspect : « Nous ne nous opposerons pas au projet, car il est nécessaire, déclare le maire (PS), Max Jean-Jean

Mais il doit être le moins dévastateur possible

» Une condition qui s'annonce difficile à remplir, entre les sites Natura 2000, les vignobles et les zones humides

Les Verts prennent patience : « Le côté pharaonique et aberrant du projet va peu à peu apparaître », assure Jean-Pierre Dufour

Marion Guillot

Le grand contournement est prévu à l'ouest de la CUB. Les faisceaux de mille mètres qui pourraient l'accueillir seront connus en avril.