Les profs veulent des sous

— 

Les enseignants girondins pensent déjà à la rentrée 2011. Avec angoisse. Vingt établissements ont rencontré l'inspection académique hier pour demander des budgets supplémentaires. « Pour compenser la suppression des postes, on a dû augmenter les seuils dans les classes de 28 à 29 au collège et de 30 à 35 pour les cours d'EPS pour la rentrée prochaine, explique Fabienne Sentex, secrétaire départementale Snes-FSU, alors que l'an dernier, on dépassait déjà les seuils...». En septembre, 1 712 élèves supplementaires sont attendus.O. D.