Les industriels craquent pour le design

© 20 minutes

— 

Le design ne s’applique pas qu’aux canapés. Il concerne aussi le mobilier urbain, le matériel agricole ou encore les climatiseurs... A l’échelle industrielle, le design est une façon de concevoir un produit en intégrant les besoins du marché, ceux du consommateur et les possibilités de l’entreprise. Un processus que l’association 4 design essaie de généraliser, via une formation et un accompagnement des entreprises. Elle présente une exposition à Cap Sciences dès samedi pour montrer que le design est une solution intéressante pour les PMI de la région. Dix d’entre elles ont sauté le pas et présenteront leurs produits relookés. «Peu d’entreprises font intervenir des designers, se désole Isabelle Leblan, directrice de 4 Design. Alors que leurs marges peuvent augmenter de 30 %. » Selon l’association, 4 000 entreprises aquitaines auraient besoin des services d’un designer. « Il y a beaucoup à faire. En Aquitaine, c’est la traversée du Sahel », ironise-t-elle. Pourtant, Les PMI qui ont travaillé avec un designer ne sont pas déçues et ont changé leur façon de concevoir leurs produits. « Avant, l’esthétique, c’était la touche finale. Aujourd’hui, on part de ça pour fabriquer le produit », reconnaît Régis Ruelle, gérant de la société de climatisation Aircalo. « C’est une nouvelle philosophie industrielle : le confort du consommateur est désormais pris en compte. » Même enthousiasme de la part de Dominique Souslikoff, fabricant de machines agricoles. « Depuis que l’on a relooké une de nos machines, les gens sont persuadés qu’elle a évolué au niveau technique, alors qu’il y a eu peu de changement », souligne-t-il. Orianne Dupont Du 7 janvier au 26 mars. Cap Sciences, quai de Bacalan. Rens. : 05 56 01 07 07

unique La seule formation « Chef de projet en conception de produits industriels » existante en Europe est dispensée à l’Ecole nationale et supérieure des arts et métiers, à Talence. Dix stagiaires y sont formés par an.