«Pots belges» : les Sergeant libérés

© 20 minutes

— 

Freddy et Monique Sergeant, les fournisseurs présumés de produits dopants à des cyclistes dans le cadre d’un trafic entre la France et la Belgique, ont été libérés hier. Ils étaient placés depuis un an en détention provisoire à la maison d’arrêt de Gradignan. Gérard Danglade, leur avocat, a obtenu leur remise en liberté devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel. « Cette mesure s’imposait, déclare-t-il. On ne peut quand même pas comparer une affaire de dopage à une affaire de trafic international de stupéfiants. » Si la chambre de l’instruction ne décide pas d’investigations supplémentaires, un procès pourrait avoir lieu à Bordeaux dans les prochains mois. Il concernera vingt-quatre personnes, dont l’ancien coureur professionnel Laurent Roux, l’ex-champion du monde de VTT Laurent Biondi, et l’ancien directeur sportif adjoint de l’équipe professionnelle française AG2R.