De vrais gains de temps aux feux

Marion Guillot

— 

La plateforme de Gertrude gère 600 carrefours sur 930 au total.
La plateforme de Gertrude gère 600 carrefours sur 930 au total. — S. POUZET / 20 MINUTES

Pour son anniversaire, Gertrude va permettre aux automobilistes de passer plus rapidement les carrefours. Créée par la CUB il y a 30 ans, en janvier 1981, la Société d'économie mixte Gertrude (Gestion électronique de régulation en temps réel pour l'urbanisme, les déplacements et l'environnement), organise la circulation de 600 carrefours de l'agglomération, sur 930 au total. 9 000 capteurs placés sous la chaussée transmettent l'état du trafic jusqu'au poste de contrôle, barrière de Pessac. Le logiciel Gertrude commande alors, chaque seconde, le temps d'allumage des feux.

Vingt carrefours en test
Depuis hier, les carrefours avec tramway, le long de la ligne B, entre Quinconces et Saint-Genès, sont plus performants : « Quand un tram arrive, le feu passe au rouge le plus tard possible pour les voitures et repasse au vert le plus tôt possible », explique Sébastien Dabadie, responsable de la gestion du trafic à la CUB. « A chaque passage de tram, on économise 30 secondes de feu rouge, sur l'ensemble du carrefour. C'est 30 voitures de plus qui passent, en simple file, 60 si la file est double. » Cet ajustement sera étendu à tous les carrefours avec tram, d'ici fin mars. Principale difficulté pour Gertrude : les chantiers, comme celui des quais de la Bourse, fin 2010 : « Avec une file de moins, on avait 3 km de bouchons ».