le centre-ville de Bordeaux a fait le plein avant Noël

— 

Grosse journée d'affluence, hier, tant pour le parking improvisé de la place des Quinconces que pour les boutiques du centre-ville.
Grosse journée d'affluence, hier, tant pour le parking improvisé de la place des Quinconces que pour les boutiques du centre-ville. — J.-P. Vincent / 20 MINUTES

Un centre-ville noir de monde. C'est l'image qui restera de ce dernier dimanche avant Noël, à Bordeaux. Au grand soulagement des commerçants, la grève des transports en commun n'a pas empêché les retardataires d'accéder au centre-ville pour terminer leurs achats.
L'immense parking gratuit de 1 500 places, mis à la disposition des automobilistes par la mairie de Bordeaux, sur la place des Quinconces, a offert aux chalands l'occasion rêvée de se garer en centre-ville. Un luxe devenu presque inaccessible. Destiné à compenser en partie l'absence de tram et de bus, le parking a été pris d'assaut en début d'après-midi. Colette et Gilbert, un couple de retraités de Saint-Médard-en-Jalles, n'ont pas boudé leur plaisir : « Alain Juppé devrait y penser plus souvent ! », plaisantent-ils, avant de rejoindre la foule dans les rues commerçantes. Même affluence record sur les allées de Tourny, où, en fin d'après-midi, les promeneurs peinaient à se frayer un chemin entre les chalets. Sous son bonnet rouge, un commerçant se frise la moustache : « une journée pas si mauvaise, finalement ». M. G.