mise en garde des magistrats bordelais

— 

Des magistrats bordelais ont exprimé leur inquiétude sur le traitement des procédures judiciaires concernant Liliane Bettencourt. Le tribunal de Bordeaux a été choisi pour qu'y soient transférés de Nanterre les dossiers de cette affaire sensible (ce qui devrait accroitre la charge de travail). Les magistrats de Bordeaux ont demandé à leur hiérarchie la tenue d'une assemblée générale extraordinaire sur ce thème. « La chambre criminelle a choisi Bordeaux pour la compétence reconnue de ses magistrats. Cette affaire doit être traitée dans un climat serein sans laisser la place à aucun soupçon » déclarait hier Olivier Joulin, vice-président du tribunal et représentant du Syndicat de la magistrature ajoutant que « si un magistrat actuellement en poste au ministère de la justice est affecté à Bordeaux pour s'occuper de cette affaire, cela sera problématique… ». L'éloignement du dossier de la région parisienne est l'argument phare de la décision de délocalisation.e. b.