La ville fait une place aux artistes

© 20 minutes

— 

Des ateliers d’artistes subventionnés par la mairie. Un budget de 18 000 e a été voté par le conseil municipal, lundi dernier, destiné à l’aménagement et à la location d’un immeuble de 500 mètres carrés non loin de la place Gambetta, au 2, rue Fernand-Marin. Il sera mis à la disposition d’une quarantaine de créateurs, sélectionnés sur projet. Un second immeuble de surface équivalente leur sera bientôt attribué de la même manière, pour y réaliser leurs oeuvres et les exposer. Une subvention qui intervient alors que les jeunes artistes bordelais souffrent de la flambée des loyers. « Difficile de trouver un local bon marché pour y créer un atelier », confirme Claude Bernard, peintre et président de l’association Artistes des bords de Jalles, à Saint-Médard-en-Jalles. Or, il peut s’écouler dix ans entre la sortie des Beaux-Arts et l'autonomie financière. « On mange de la terre pendant ce temps-là », confie Frédéric Latherrade, fondateur de l’association Zébra 3 avec deux copains des Beaux-Arts, Laurent Perbos et Marta Jonville. « Pour se faire connaître, il faut exposer. Et pour exposer, il faut des salles », résume Jeanne, peintre amateur. Mais les galeries bordelaises refusent de prendre des risques et n’accueillent que des artistes reconnus. Pour promouvoir et diffuser leurs créations, associations et collectifs d'artistes multiplient les initiatives. Cortex ATH a fondé une galerie privée, le Triangle. Après son catalogue, Zébra 3 a créé un site de vente d’oeuvres d’art sur Internet (www.buy-sellf.com), et soutient des projets locaux. Mais pour pouvoir fonctionner, les associations sont obligées de courir les subventions. « Autant de temps en moins pour la création », regrette Yvan Detraz, de l’association Bruit du frigo. Stéphane Moréale Bruit du frigo : 05 56 81 86 12 Zébra 3 : 05 56 79 00 61

mécénat Pour compléter son dispositif d’aide, la mairie envisage de créer d’ici la fin de l’année un club de mécénat, pour inciter les entreprises à mettre la main à la poche.