Pessac sacrée capitale de la biodiversité 2010

— 

Un écosite a été créé au Bourgailh
Un écosite a été créé au Bourgailh — photo s. POUZET / 20 minutes

Troisième ville de Gironde (58000 habitants), Pessac n'est pas seulement un immense territoire urbain. Hier soir, ce sont ses espaces naturels et sa politique de préservation de l'environnement qui ont été récompensés dans le cadre du concours « Naturparif ». La ville a décroché le titre de « capitale de la biodiversité 2010 » dans la catégorie des villes de 30000 à 100000 habitants.

La nature en ville
Organisé par l'Agence régionale pour la nature et la biodiversité d'Île de France, le concours récompense les villes qui ont mis en œuvre des actions concrètes pour la préservation de la biodiversité en milieu urbain. Pessac a par exemple fait certifier PEFC ses 300 hectares de forets communales, dont la gestion est donc garantie durable. Elle a effectué un inventaire de la faune et de la flore du bois des Sources du Peugue, créé un écosite à la place de l'ancienne décharge du Bourgailh, fait classer certains arbres et introduit des plantes locales dans le fleurissement de la commune. Plus globalement la ville de Pessac, qui subit pourtant une forte pression urbaine, est distinguée pour avoir fait preuve d'une volonté politique forte de maîtrise de l'urbanisation. « Nous sommes la preuve qu'espaces urbains et espaces naturels ne sont pas contradictoires », commente le maire Jean-Jacques Benoit.S.L.