coup de jeune sur la manif bordelaise

— 

Environ 2000 lycéens se sont joints hier au cortège des salariés mobilisés contre la réforme des retraites. Venus des lycées de Bordeaux, Libourne le Taillan ou Lormont, ils se sont retrouvés pour un sit-in devant la mairie de Bordeaux, protégée par un cordon de CRS. Derrière une banderole « Vieux mal retraités, jeunes maltraités », ils ont défilé jusqu'à la Victoire, où ils ont

attendu le cortège d'environ 2000 cheminots, enseignants ou agents territoriaux. « Nous aussi on veut des retraites, a expliqué Vanessa, élève en terminale, ses cours d'économie sous le bras. En plus, des vieux qui partent plus tard, ça fait moins de boulot pour les jeunes. C'est perdant-perdant ! » Encouragés par les cheminots à se joindre à leur cortège, ils ont défilé ensemble jusqu'à la préfecture.S.L.