Elle aide les habitants à tourner la page

— 

Anne-Laure Boyer est photographe.
Anne-Laure Boyer est photographe. — Anne -laure boyer

Dans le cadre de l'édition 2010 du festival Panoramas, biennale du parc des Côteaux, l'installation d'Anne-Laure Boyer, baptisée « l'appartement », sera exposée au domaine de la Burthe à Floirac les 2 et 3 octobre. « Ce sera un peu une remise en situation de l'œuvre au sens où on pourra voir l'intérieur de l'appartement après la démolition, c'est-à-dire sans les murs », remarque avec amusement l'artiste. « Ce grand plan de rénovation urbaine à Floirac, laisse-t-il le temps et la place pour accomplir un nécessaire travail de deuil ? » s'interroge Anne-Laure Boyer, photographe plasticienne, en pensant aux habitants relogés. Cette jeune artiste a engagé depuis 2006 un travail de mémoire avec les locataires des immeubles du quartier Libération, des logements actuellement en cours de démolition. L'artiste a photographié et filmé l' intérieur des habitations et les déménagements. Elle a offert à chacun un cliché grand format de leur appartement : une trace pour les aider à tourner la page.
« Le projet n'a rien de passéiste, je pense que c'est fondamental de se souvenir pour avancer », remarque la plasticienne. Une dizaine d'habitants ont accepté de lui confier des meubles qu'ils ne souhaitaient pas emmener et elle a alors reconstitué un appartement à partir des objets collectés : guéridons, fauteuils, tables, etc. Les photos prises à l'intérieur des habitations ont été exposées en grand format au sein de l'installation. « Il m'a fallu du temps pour rencontrer les habitants et établir un lien de confiance car les intérieurs cristallisent des histoires familiales et certains vivaient dans leurs appartements depuis 30 ans », explique-t-elle. Anne-Laure Boyer réfléchit à un projet d'édition qui témoignerait des mutations de ce quartier à partir des archives rassemblés pour ce projet.E.P.