Les Verts veulent un prix unique

Orianne Dupont

— 

De nombreux usagers attendent une baisse des tarifs du réseau TransGironde.
De nombreux usagers attendent une baisse des tarifs du réseau TransGironde. — S.Pouzet / 20 minutes

Un tarif unique bas. C'est ce que réclament les conseillers généraux Europe Ecologie. En effet, le réseau TransGironde a du mal à concurrencer la voiture. Et pour cause, estiment les élus, les tarifs sont trop élevés et génèrent des inégalités entre les Girondins, en fonction de leur trajet mais pour une distance égale. Ainsi, un Lormont-Saint-André-de-Cubzac coûte 3,50 €, contre 5,80 € pour Blaye-Saint-Ciers-sur-Gironde, alors que les deux parcours font 19 km. Les élus d'Europe Ecologie ont donc profité de la Semaine de la mobilité pour inciter le conseil général à étudier l'uniformisation du tarif. Dans un courrier au président PS du département, ils soulignent « qu'en dehors de la tarification familiale avantageuse de 2 € pour se rendre sur les plages du département en été, un aller-retour Bordeaux-Andernos plein tarif coûte 25 € ». Les Verts estiment que cet effort fait l'été pour le bus de plage pourrait être étendu au reste de l'année.
« Une étude est en cours. Il s'agirait d'avoir un tarif unique à 2,50 €», répond Michel Frouin, vice-président (PS) chargé des Transports au conseil général : « Ce serait une bonne chose car, dans les départements où l'uniformisation a été mise en place [comme le Jura], les cars ont enregistré une hausse de fréquentation de 50 % ». Europe Ecologie entend faire de ce thème l'un des axes de sa campagne pour les cantonales, en mars prochain.