Des randonnées en jet-ski sur la Garonne

— 

Lionel Raynaud fait découvir les sites de l'estuaire à bord de jetskis.
Lionel Raynaud fait découvir les sites de l'estuaire à bord de jetskis. — P. Saura / 20 Minutes

Découvrir l'estuaire différemment, en chevauchant un jet-ski, c'est désormais possible grâce à la toute nouvelle société Bordeaux Jet 33. La première de ce genre à se lancer à l'assaut de la Garonne. Installée sous les piles du pont d'Aquitaine, l'entreprise a bénéficié du soutien de la mairie de Lormont qui a mis à la disposition de son créateur Lionel Raynaud, ses pontons et un local. Malgré la couleur de l'eau peu engageante pour les touristes, celui-ci est convaincu du succès de son initiative. « La Garonne offre de grandes possibilités précise le jeune homme passionné de jet-ski. On peut par exemple aller au centre-ville de Bordeaux. L'estuaire lui, est riche de sites magnifiques comme le port et la citadelle de Blaye ou les îles nouvelle et de Patiras. »

Le souci de la sécurité
Les habitués de la navigation sur la Garonne mettent pourtant en garde le créateur de Bordeaux Jet 33. « Attention, aux bouts de bois qui flottent, on y a cassé le safran » prévient Dominique Tisserandot, la propriétaire du voilier en bois Bora-Bora amarré sur le même ponton que les quatre engins de Lionel Raynaud. « La navigation sur le fleuve n'est pas plus dangereuse que sur le bassin d'Arcachon est le courant est le même » répond le jeune homme qui assure prendre toutes les précautions pour assurer la sécurité de ses randonneurs. Monique, une des premières à enfourcher l'engin après sa mise à l'eau en est convaincue. A 65 ans, sa première ballade en jet-ski la ravit. « C'est vraiment très confortable et en plus l'eau est bonne » s'exclame-t-elle, prête à repartir. Lionel Raynaud propose différentes formules pour découvrir l'estuaire en jet-ski : du baptême à 29 euros qui s'adresse plutôt aux enfants à la grande randonnée d'une journée jusqu'à Pauillac, pour 350 €.S. L.