500 000 personnes à la fête du vin

orianne dupont

— 

Durant la fête du vin, 50 000 pass se sont vendus et 600 000 dégustations ont été faites.
Durant la fête du vin, 50 000 pass se sont vendus et 600 000 dégustations ont été faites. — p. saura / 20 minutes

ros succès. Les organisateurs se réjouissent : 500 000 visiteurs, 50 000 détenteurs de pass dégustation... Et sur les quais, cet engouement se confirme. Si la première soirée, jeudi, a commencé fort avec beaucoup de jeunes, les visiteurs sont restés mobilisés jusqu'à hier. Dès 11 h, les gens se pressent aux stands le verre à la main. Pour les vignerons, c'est la bonne heure, celle des connaisseurs. « Avec la chaleur, la journée il n'y a pas beaucoup de monde, on a le temps de parler et on constate que de plus en plus de jeunes s'intéressent », indique Ghislaine du stand des Médoc et Graves. Impression confirmée par son voisin des Liquoreux. D'ailleurs, c'est exactement la cible de ces huit appellations réunies sous la bannière « Sweet Bordeaux » et qui, le soir venu, ressemble plus à un bar branché et animé qu'à un stand de dégustation. « Nous ciblons les 25-35 ans, confirme Philippe Déjean, viticulteur à Sauternes, le goût sucré de nos vins correspond au palais des jeunes et nous sommes une chance pour Bordeaux car c'est une bonne première étape pour aller vers les autres vins ».

La fête du vin fait venir les touristes
A quelques mètres, Lucie et Vanessa, étudiantes à Poitiers, terminent juste leur première dégustation et sont satisfaites de pouvoir enfin « mettre des goûts sur des appellations ».
S'extasiant devant le miroir d'eau, ce sont trois amies, une Américaine, une Australienne et une Néo-Zélandaise qui découvrent Bordeaux grâce à la fête du vin. « Nous avons vu une publicité dans un magazine et nous avons eu envie de venir ». Entre deux dégustations, elles en profitent pour faire du shopping et découvrir la ville. Tout comme 600 personnes, Jean-Marc et Eric, originaires de Suisse, ont profité de la fête du vin pour visiter des vignobles aux alentours. Un aspect important pour les organisateurs car la connaissance du vin, de son environnement et de ses professionnels est bien tout l'enjeu de cette manifestation.