Une route qui mène le client au château

orianne dupont

— 

Le GPS indique les sites à voir sur la route du vin de Bordeaux en Graves et Sauternes.
Le GPS indique les sites à voir sur la route du vin de Bordeaux en Graves et Sauternes. — p.saura / 20 minutes

« L'œnotouriste » est fidèle, généreux et consomme plus de vin de la région une fois rentré chez lui. C'est ce que révèle une étude réalisée par le comité régional de tourisme d'Aquitaine et présentée hier (lire ci-­dessous). Il semble donc intéressant de choyer ces 3 millions de visiteurs annuels. C'est l'objectif des syndicats viticoles et appellations Graves et Sauternes, qui ont créé, il y a un an, la première route des vins de Gironde : la route des vins de Bordeaux en Graves et Sauternes.

Un GPS pour se guider
« Il s'agit de créer un réseau, explique Jean-Louis Vivière, directeur du syndicat viticole des Graves, à l'origine du projet. Les visiteurs sont sûrs d'être accueillis dans les 120 sites [domaines viticoles, restaurants et hébergements] référencés, puis aiguillés vers d'autres sites du réseau. » Un outil utile quand on souhaite faire un tour des châteaux, mais que l'on ignore qui fait déguster et s'ils sont ouverts, l'objectif de 44 % des personnes interrogées pour l'étude. Et un GPS peut être prêté gratuitement au visiteur qui souhaite se laisser guider par la technologie. « 80 % des demandes que nous recevons concernent l'œnotourisme, indique l'office de tourisme de Martillac. Mais nous n'avons attribué que douze GPS l'an dernier, car les gens ont peur de ne pas savoir l'utiliser. » Pourtant, l'outil est bien fait, on peut choisir un des trois circuits thématiques ou la visite libre et le GPS signale chaque site à voir en proposant une fiche explicative sur le lieu. Une application sur les smartphones sera disponible en 2011. Une bonne idée qui pourrait être rapidement mise à mal par la future LGV, censée traverser les Graves…

les chiffres

56 % des visiteurs qui ont visité les vignobles souhaitent revenir.1 touriste sur 9 vient spécialement pour visiter le vignoble.41 % des personnes interrogées déclarent consommer plus de vin de la région après leur séjour.21 % des clients ont déjà fait une route du vin et 12 % souhaitent le faire.57 % des personnes interrogées indiquent que le vin était un élément parmi d'autres dans le choix de leur destination.50 % des dépenses par groupe sont consacrées à l'achat de vin.