«Des inégalités persistent en Aquitaine»

©2006 20 minutes

— 

Laurent-Pierre Gilliard Responsable du diagnostic chez Aquitaine Europe Communication

Qui sont les exclus des nouvelles technologies ? Les personnes non équipées mettent en avant l'inutilité pour eux de ces technologies

Mais cet argument masque soit un manque de moyens financiers, soit un manque de culture et de connaissance pour y accéder

Ce frein est-il lié à l'âge ? En effet, sur les 38 % d'Aquitains réfractaires qui pensent ne jamais se connecter à Internet, les trois quarts ont plus de 60 ans

Peut-on aussi parler de fracture géographique ? Oui, dans le sens où le coût financier diverge selon la zone d'habitation

Ainsi un Bordelais débourse 30 e par mois pour le téléphone illimité, Internet et 100 chaînes de télévision

Celui qui habite un petit village non couvert par l'ADSL doit payer 80 e, soit 2,5 fois plus cher, pour bénéficier de ces services

Recueilli par M

P