Manifs pour et contre la mosquée

©2006 20 minutes

— 

Séparés par un cordon policier, jeunes du FN et jeunes socialistes se sont regardés en chiens de faïence, samedi après-midi

Rassemblés sous la statue de Jeanne d'Arc, une trentaine de militants du Front national de la jeunesse de Gironde dénonçaient la construction à Bordeaux d'une « mosquée-cathédrale de deux mille places, grâce à des fonds à la fois publics et étrangers »

De l'autre côté, devant les grilles du Jardin public, autant de militants du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) avaient organisé une contre-manifestation, « pour lutter contre l'obscurantisme et faire en sorte que la liberté de culte s'exerce partout »

Au bout d'une heure, après avoir échangé quelques noms d'oiseaux, les militants se sont dispersés sans incident

Marion Guillot