Vin : Delpeuch désavoué par la profession

© 20 minutes
— 

« Delpeuch doit démissionner. » C’est ainsi que la Confédération paysanne s’est exprimée jeudi par le biais d’un communiqué. Le syndicat a estimé que le président du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) a perdu de sa crédibilité après sa condamnation, la semaine dernière, pour des « délits de publicité mensongère et tromperie ». Sa société de négoce, Ginestet, a vendu du saint-estèphe coupé avec du vin du Midi et portant la mention « mise en bouteille au château », alors qu’elle était effectuée dans les chais de Jacques Hemmer, un négociant condamné, lui, à dix-huit mois de prison dont huit avec sursis dans le cadre de cette affaire.