20 Minutes : Actualités et infos en direct
AccidentOù en est l’enquête sur l’accident lors d’un « run » à Bordeaux ?

Bordeaux : Réactions, enquête... Le point sur le rodéo urbain qui a fait 13 blessés

AccidentVendredi soir vers 23h15, un automobiliste qui participait à une course sauvage dans la zone commerciale de Bordeaux-Lac a fait une sortie de route. Il a foncé dans la foule, blessant 13 personnes dont deux grièvement
Un automobiliste de 32 ans a foncé dans la foule vendredi soir dans un quartier du nord de Bordeaux lors d'une course de voitures sauvage, faisant six blessés dont deux graves, selon secours et autorités.
Un automobiliste de 32 ans a foncé dans la foule vendredi soir dans un quartier du nord de Bordeaux lors d'une course de voitures sauvage, faisant six blessés dont deux graves, selon secours et autorités. - 20 Minutes / Canva
Elsa Provenzano

Elsa Provenzano

L'essentiel

  • Vendredi soir dans la zone commerciale de Bordeaux-Lac, un conducteur qui participait à une course sauvage a fait une sortie de route et blessé treize personnes venues assister au « run ».
  • Parmi les six blessés, deux sont hospitalisés et on ignore encore à combien d’ITT correspondent leurs blessures. Quatre personnes, parmi lesquelles le conducteur de la voiture impliquée, ont été interpellées au terme d’une course-poursuite.
  • 20 Minutes fait le point sur cet accident de « run », alors que le maire de Bordeaux a affirmé que « les pouvoirs publics » allaient « continuer à agir avec fermeté » contre ces « activités mortifères ».

Vendredi soir vers 23h15, une course de voitures organisée de manière illégale dans la zone commerciale de Bordeaux-Lac a viré au drame. Rue du Professeur-Darget, de nombreux spectateurs étaient réunis sur le bord de la route pour assister au run, mais « dans un virage à gauche, le conducteur d’un véhicule Citroën C3 » a fauché « plusieurs badauds postés sur le bord de la chaussée », a expliqué Frédérique Porterie, la procureure de la République de Bordeaux dans un communiqué diffusé ce samedi, après ce rodéo urbain. Au total 13 victimes ont été dénombrées à ce stade.

20 Minutes fait le point sur cet accident de rodéo urbain, alors que le maire de Bordeaux a affirmé que « les pouvoirs publics » allaient « continuer à agir avec fermeté » contre ces « activités mortifères ».

Que sait-on des blessés ?

D’après les informations officielles, l’accident lors de ce rodéo urbain aurait fait treize victimes évacuées par les pompiers dont un mineur de 17 ans. L’état de santé de deux d’entre elles était jugé un temps préoccupant mais toutes les victimes sont, ce dimanche, sorties de l'hôpital.

Jeanne, 18 ans, qui fait partie des blessés « légers » a témoigné auprès de BFM TV de la violence de l’accident, expliquant qu’elle a été projetée « cinq mètres plus loin » lors du choc. Blessée à la jambe et à la hanche, elle raconte qu’elle ne pouvait plus bouger une fois à terre, et que des témoins l’ont portée dans l’herbe jusqu’à l’arrivée des secours.

Qui sont les personnes interpellées ?

Une enquête du chef de « blessures involontaires aggravées », notamment par le « délit de fuite » du conducteur de la C3, a été ouverte. « Le conducteur du véhicule a pris la fuite, mais, poursuivi par des témoins qui finissent par le bloquer sur la commune de Bassens, il est interpellé ainsi que trois autres passagers par les services de police requis par les spectateurs », a précisé le parquet dans son communiqué.



Les quatre personnes interpellées ont été placées en garde à vue afin de déterminer très exactement les circonstances de cet accident. Le principal mis en cause est âgé de 32 ans et vit à Carbon-Blanc, en Gironde. Les passagers sont plus jeunes, âgés de 31, 22 et 20 ans. Les gardes à vue des trois passagers ont été levées tandis que celle du conducteur a été prolongée.

« Il a reconnu avoir emprunté le "circuit " du run alors même qu’il n’est ni pilote professionnel ni même habitué à ce genre d’exercice, complète le parquet ce dimanche, dans un communiqué. Après avoir fait un 1er tour de piste puis un second et alors que ses amis lui demandaient d’arrêter, l’homme âgé de 32 ans a entamé un 3e tour de piste et, compte tenu de la chaussée glissante et de son manque d’expérience en matière de conduite " sportive ", il a subitement perdu le contrôle du véhicule. En état de sidération et par crainte d’un drame, il a fui et, se sachant poursuivi, ne s’est pas arrêté aux injonctions faites par les autres automobilistes qui avaient entrepris de l’intercepter. »

Le casier judiciaire de l'intéressé ne porte trace d’aucune condamnation. Il a exprimé de forts regrets. Le parquet a requis le placement en détention provisoire de l’intéressé jusqu’à sa comparution devant le tribunal correctionnel, le 7 juin prochain, « compte tenu de la gravité des faits » .

Quelle est la réaction du maire de Bordeaux ?

« Je pense d’abord aux blessés en leur souhaitant le meilleur rétablissement possible », a réagi Pierre Hurmic dans un communiqué. Le maire de Bordeaux a fustigé le danger que représentent pour les vies humaines ces courses non autorisées sur la voie publique. Et d’ajouter : « Les pouvoirs publics, déjà mobilisés pour mettre un terme à ces pratiques qui, réprimées dans un quartier, se transportent dans un autre, vont continuer à agir avec fermeté. Il est de la responsabilité de chacun, acteur ou spectateur, de se détourner de ces activités mortifères avant que des drames encore plus graves ne surviennent. »

Sujets liés