La graine de proximité a bien germé

Simon Gleize

— 

Christian Cessateur, le président de la Sica maraîchère bordelaise, à Eysines.
Christian Cessateur, le président de la Sica maraîchère bordelaise, à Eysines. — C. Blumberg / 20 Minutes

« Depuis deux ans, on sent un véritable engouement pour la consommation locale. » Sous ses 11 000 m² de serres, Christian Cessateur, maraîcher à Eysines, ramasse ses salades, ses radis et ses blettes. Il écoule la totalité de sa production à travers la Sica maraîchère bordelaise, la coopérative dont il est le président. Celle-ci regroupe 17  producteurs, livre des centrales d'achats et vend 1 500 à 2 000 « paniers fraîcheurs » par semaine aux particuliers. Cette vente directe, qui représentait à peine 2 % du chiffre d'affaires de la structure en 2008, a atteint 20 % en 2009. Preuve que le consommateur a changé et qu'il s'intéresse désormais à l'origine des produits.

Ne négliger aucun débouché
Ce goût du « Made in près de chez vous » est une aubaine pour les maraîchers d'Eysines, qui ont vu beaucoup de leurs collègues abandonner cette zone maraîchère historique. « L'urbanisme a rogné la ceinture verte de Bordeaux, explique Christian. Aujourd'hui, c'est en train de repartir, mais on espère que ce sera durable et que ce n'est pas un simple feu de paille. » Même son de cloche chez Philippe Laville, autre maraîcher d'Eysines. « Le consommateur cherche un produit frais. Mais,il faut aussi qu'il se rééduque aux fruits et légumes de saison », constate-t-il. Lui aussi vend ses paniers directement aux particuliers et s'est adapté à cette nouvelle demande. Il a également la chance d'avoir trouvé un hypermarché qui se fournit chez lui et met en avant les produits locaux. « Il est important d'associer les deux, à la fois la vente directe mais aussi en grandes surfaces. Il ne faut négliger aucun débouché », insiste Philippe. D'ailleurs, la Sica maraîchère bordelaise livre, elle aussi, des grandes surfaces de la région qui cherchent à étaler dans leurs rayons des fruits et légumes produits localement.