L'accostage des paquebots s'améliore

— 

Fini les gros boudins blancs peu esthétiques du port de la Lune. Après cinq mois de travaux, ils ont été remplacés par 22 défenses d'accostage, beaucoup plus en accord avec l'environnement du quai Louis-XVIII. Ces nouvelles plaques de glisse, sortes d'amortisseurs pour bateaux, sont de couleur grise. Elles ont été sélectionnées avec l'accord de l'architecte des bâtiments de France et sécurisent l'accès au quai. A deux pas du centre-ville, les paquebots de croisière pourront désormais s'appuyer plus près du quai sans abîmer leurs coques et permettre ainsi aux 25 000 visiteurs annuels d'accoster sans difficultés. Réalisés par l'entreprise girondine CESM de Saint-Loubès, les travaux ont représenté un investissement de 600 000 €, entièrement financé par le grand port maritime de Bordeaux. Le 5 avril prochain, c'est le bâtiment norvégien Fram qui ouvrira le bal des croisières estivales dans le port de la Lune. Trente navires environ sont attendus cette année.S. G.