Le carnaval des deux rivesse pare des couleurs Turques

Julie Millet

— 

Les préparatifs du défilé s'intensifient.
Les préparatifs du défilé s'intensifient. — C. Blumberg / 20 Minutes

Confettis, masques et fanfare reviennent pour la 15e édition du Carnaval des deux rives, dimanche. Cette année, la grande parade fera voyager les 35 000 personnes attendues vers la Turquie. Depuis presque un mois, les 750 personnes mobilisées, organisateurs et bénévoles, ont les mains dans la colle et le cambouis pour fabriquer chars et marionnettes géantes qui défileront dans les rues.
Le carnaval bordelais, c'est aussi un travail pour impliquer les habitants grâce à des ateliers ou des stages d'insertion. Jörn Rœsing et Christophe Balay, constructeurs plasticiens ayant collaboré avec la troupe de théâtre de rue Royal de luxe, ont encadré un stage d'initiation à la métallurgie. Ils ont construit un char en forme de boîte à musique. « Je vais participer pour la première fois au carnaval et je suis en train de fabriquer la clé qui sera remise au maire. C'est une grande chance de travailler avec ces professionnels », confie Mohamed, l'un des 12 participants. Des marionnettes de 4 m de haut, conçues à l'image de Karagöz, le guignol turc, ont aussi fait l'objet d'un atelier. Les étudiants de Bordeaux-III seront aussi de la fête avec une cantine ambulante orientale. Ils distribueront des sachets de dattes aux gourmands.